• Consultez tous les avis et questions et nos réponses
  • 1. Comment les déplacements doux (piétons et cycles) sont pris en compte dans ces aménagements ?

    Ces projets sont élaborés en co-construction avec les collectivités locales.
    Le schéma des circulation douces de Rodez Agglomération(page 22 du dossier de concertation) est un élément essentiel pour la prise en compte de ce type de déplacements.
    La route nationale ne sera plus accessible aux piétons et cycles, son franchissement par les voies douces sera dénivelé comme pour les véhicules motorisés. La traversée des voies d’accès à la route nationale sera aménagée pour un franchissement dans les meilleures conditions de sécurité.
    La circulation des piétons et cycles sera isolée de la circulation des véhicules motorisés par la création d’une voie dédiée (pages 27 et 40 du dossier de concertation)

  • 2. Comment sera pris en compte l’impact acoustique de ces aménagements ?

    Des protections acoustiques sont prévues dans les secteurs où l’habitat sera impacté.
    Les protections peuvent être de deux natures : protection à la source (mur anti bruit ou merlon de terre) ou protection de façade en cas d’habitat isolé ou en hauteur.
    Une étude de bruit sera réalisée dans les prochaines étapes du projet.

  • 3. Ces aménagements se situent dans des zones inondables, leur impact est-il pris en compte ?

    L’impact hydraulique des aménagements sera pris en compte, l’objectif étant de ne aggraver le risque d’inondation du site conformément aux dispositions du plan de prévention du risque inondation.

  • 4. En quoi la dénivellation des carrefours apportera une réponse au problème de circulation sur la rocade et à proximité immédiate ?

    La circulation sur la RN88 en agglomération de Rodez devient au fil des années, de plus en plus problématique. Cette portion de route nationale supporte un trafic de 35.000 véhicules par jour dans la section la plus chargée comprise entre Saint Félix et Les Moutiers, arrivant ainsi en limite de capacité.Cette route assure à la fois la traversée de Rodez (trafic de transit) et la desserte locale (trafic d’échange). Les études de trafic démontrent que plus de 75 % du trafic de la RN88 est du trafic d’échange, c’est-à-dire des composé d’usagers qui entrent sur la RN88 ou sortent de la RN88 à un des trois échangeurs de de Saint-Félix, des Moutiers et de Saint-Marc. Les études d’opportunité réalisées en 2016 et 2017 ont démontré que le que la capacité de fonctionnement de ces 3 carrefours est dépassée aux heures de pointe et que c’est la configuration des systèmes d’échange qui ralentit l’écoulement du trafic aux abords de ces échangeurs.
    A chaque carrefour, le fait d’extraire le trafic qui reste sur la rocade de la zone d’échange, limite les conflits.
    Le diagnostic de de la circulation conduit en 2016 par les services de l’État avec Rodez Agglo et le Conseil Départemental a montré qu’un aménagement des 3 carrefours aurait des impacts positifs, à la fois sur le fonctionnement de la RN88 et sur les locaux à proximité de la rocade.